Proposition de loi (158/3) - Acte médical ordinaire


Commentaires (0)

Catégorie : Avis des experts

Met het wetsvoorstel abortus (55/158) wordt de vrijwillige zwangerschapsafbreking ingeschreven in de wet op de patiëntenrechten. Abortus wordt hiermee een gewone medische behandeling. Constance du Bus, juriste bij het Europees Instituut voor Bio-ethiek legt uit waarom deze bepaling de waarheid geen eer aan doet.

--

La proposition de loi sur l'avortement (55/158) inscrit l'interruption volontaire de grossesse dans la loi sur les droits des patients. Cela fait de l'avortement un traitement médical ordinaire. Constance du Bus, juriste à l'Institut Européen de Bioéthique, explique pourquoi cette disposition ne fait pas hommage à la vérité.

The abortion bill (55/158) lays down the interruption volontaire de grossesse ("voluntary termination of pregnancy") in the Patients' Rights Act. This makes abortion an ordinary medical treatment. Constance du Bus, juriste at the Institut Européen de Bioéthique (European Institute of Bioethics), explains why this provision does not honor the truth.

Vidéos

Commentaires des internautes

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette page.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 88 + 20 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Proposition de loi (158/3) - Acte médical ordinaire.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 88 + 20 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.