5 astuces pour se mobiliser


Commentaires (0)

Catégorie : Infos pratiques

Nombre de consultations : 84

Afin de mobiliser les troupes, il est important de savoir ce que promeut la marche et le message qu’elle souhaite porter cette année. Suivront des conseils pratiques pour la mobilisation.

1. Notre message en 2019 : “Voilà 10 ans que nous marchons ”

Telle est l’annonce faite à tous les Belges cette année. Nous sommes des enfants, des jeunes, des vieillards, des hommes, des femmes, des pères, des mères qui chaque année depuis 10 ans marchons pour redonner la parole à ceux qui ne l’ont plus et qui ont pourtant besoin de clamer haut et fort leur droit de vivre. Il s’agit bien d’enfants à naître atteints d’un handicap, physique ou mental, « dépisté » gratuitement pour ne leur laisser aucune chance de vivre ou encore de personnes âgées souffrant de la solitude, abandonnées par leur famille, qui demandent l’euthanasie ou la subissent parce qu’elles se sentent un poids pour leurs proches ou pour la société. Ce sont des personnes fatiguées de vivre parce que personne n’est là pour leur dire que leur vie a un sens. Ce sont des enfants atteints de grandes souffrances, à qui on propose la mort comme solution, au lieu de soins palliatifs respectueux de leur vie. 

Depuis 10 ans, la Marche pour la Vie proclame haut et fort le caractère inviolable de la vie de chaque personne. Parce que chaque personne détient, de par sa nature humaine, une dignité intrinsèque qui ne dépend ni de sa santé mentale ou physique, ni du degré d’amour des personnes qui l’entourent, ni de son niveau de vie, ni de ce qu’elle va coûter, en attention, en amour ou en argent, à la société. Nous sommes tous également dignes de vivre parce que nous partageons tous la même dignité humaine. Et aucun régime politique ne pourra éradiquer ce lien vital de solidarité entre les hommes. 

Nous voulons le respect de la vie de chacun, qu’il ait une semaine ou 97 ans, qu’il soit malade ou bien portant, qu’il soit seul ou entouré, qu’il soit pauvre ou riche. Nous voulons une société où l’on soigne les malades jusqu’au bout, où l’on accueille la vie avec joie, où l’on aide très concrètement les femmes enceintes à porter leur enfant au monde, où l’on aime nos anciens qui ont tant à nous transmettre jusqu’à leur départ naturel. Nous voulons que chaque personne puisse vivre, parce qu’absolument chaque personne a sa place dans notre société. Pour que toutes ces personnes ne disparaissent pas, nous marcherons le 31 mars 2019.

Pour continuer, depuis 10 ans à préserver la Vie, nous marcherons ce 31 mars 2019.

La Marche pour la Vie est organisée chaque année depuis dix ans pour promouvoir la culture de la vie. Elle est organisée par des jeunes dans un esprit apolitique et non-confessionnel. Elle aura lieu cette année le 31 mars 2019 à 15h00 à partir du Mont des Arts.

2. Où trouver l’information ?

L’information nécessaire vous parviendra à travers la personne-relais qui vous a engagée à devenir vous-même un point-relais. A travers les points-relais nous avons constitué une structure pyramidale qui permet d’arriver à un maximum de monde avec un effort minimal. Ainsi tout le monde à son rôle à jouer : nous sommes tous, ensemble, responsables du bon fonctionnement de la mobilisation.

Mais afin d'éviter des problèmes, vous pouvez toujours contacter les responsables nationaux de la mobilisation, Constance du Bus et Elisabeth Théry, à l’adresse mail communication@marchforlife.be. N'hésitez pas à les contacter s’il y a un blocage quelconque avec votre personne-relais ou pour de nouvelles idées de mobilisation que la Marche pourrait mettre en œuvre.

Vous trouverez d’autres informations nécessaires sur la page web www.marchforlife.be ainsi que sur notre page Facebook, ou sur notre compte Twitter @MarchforLifeBXL ou Facebook @March4LifeBrussels. Nous aurons bientôt aussi un compte Youtube où vous aurez accès aux vidéos de promotion de la Marche.

3. Comment se procurer du matériel de promotion ?

Les flyers, les affiches et le reste de matériel de promotion vous parviendront aussi à travers votre personne-relais.

Vous pouvez aussi en commander au coordinateur national de la mobilisation à l’adresse mail communication@marchforlife.be surtout s’il s’agit de grandes quantités de matériel.

4. Quand transmettre le message ?

Pour s’assurer que tout le monde puisse prévoir dans son agenda l’événement et afin d’éviter au maximum les conflits horaires avec d’autres événements il faut informer tout le monde au plus vite. Il y a beaucoup de personnes qui préparent leur agenda longtemps à l’avance et il est impossible d’arranger un nouvel événement sans suffisamment de temps.

En même temps, il est aussi très important de rappeler l’information à l’approche de la Marche. Il y a aussi beaucoup de personnes qui n’aiment pas prévoir les choses trop à l’avance et décideront de venir la semaine d’avant ou même quelques jours avant la Marche.

Le schéma à suivre serait :

  1. Au plus vite transmettre l’information à ses groupes à mobiliser (associations, groupes de jeunes, paroisses, écoles, …)
  2. Deux semaines avant rappeler l’information.
  3. Une semaine avant faire un dernier rappel.
  4. Dans certains cas un rappel peut être envoyé la même semaine de la Marche.

5. Exemples de stratégies de mobilisation

a. Une paroisse

Pour informer une paroisse de la tenue de la Marche pour la Vie il y plusieurs choses qu’on peut faire. L’expérience nous dit que l’accueil de la Marche de la part des paroissiens et des curés est assez bon, mais en tout cas il est important d’informer au préalable le curé et/ou la personne chargé des annonces.

  • Faire une annonce lors des différentes Messes du dimanche/samedi soir ou des messes les plus fréquentées de la paroisse.
  • Faire une annonce dans les groupes de prière ou dans les activités à succès de la paroisse.
  • Déposer des flyers et une ou deux affiches dans la zone prévue à cet effet à l’entrée de l’église.
  • Distribuer des flyers à la sortie de l’église

b. Organiser un bus

Une merveilleuse façon de mobiliser du monde est d'organiser un car depuis le lieu où vous habitez. Rendre le trajet plus groupé montre aux gens qu'ils ne sont pas seuls. Ça les motivera à partir. De plus, les organisateurs essayeront ainsi de mobiliser au moins 50 personnes. Au cas où ce serait trop / pas assez facile, on peut trouver d'autres moyens comme le covoiturage (un système de covoiturage organisé de façon centralisé pour faire des économies à ceux qui viennent de loin) ou le train (la Marche Pour la Vie démarre à côté de la Gare Centrale à Bruxelles).

c. Dans une ville

Pour mobiliser une ville il faut chercher d’autres points-relais afin de distribuer le travail entre plusieurs personnes.

Il faut faire une liste de tous les groupes, associations, réseaux qui peuvent être intéressés par la Marche pour la Vie et ensuite s’assurer que chacun de ces groupes a au moins un point-relais chargé de les mobiliser en interne.

Quels sont les groupes qu’on peut mobiliser ? Les paroisses, les groupes de prière, les communautés musulmanes et juives, protestantes, les universités ou hautes écoles, les troupes scouts, les associations d’aide aux personnes handicapés, les associations pro-vie, les associations chrétiennes, …

d. Un groupe d’amis

Leur transmettre toute l’information, organiser le covoiturage et leur proposer de faire un plan sympa après ou avant la Marche, tous ensemble, afin de leur donner envie de venir.

e. Un groupe de scouts

Ne pas prévoir d'autre activité que la Marche Pour la Vie le 22 avril.

Évidemment, la participation à la Marche pour la Vie doit rester un acte volontaire et de ce fait il faut être délicat si l’on met la Marche dans le programme officiel de la troupe et alors il faudrait marquer qu’il s’agit d’une activité optionnelle ou additionnelle.

f. Dans une université

Dans une université, il y a énormément de possibilités pour promouvoir la Marche pour la Vie car c’est un public jeune qui accepte facilement les nouvelles idées si elles sont présentées de façon originale et respectueuse.

Par le passé nous avons déjà entrepris deux types d’actions avec des bilans assez positifs :

  • Distribution des tracts dans la rue et discussion avec les universitaires : les jeunes sont souvent très ouverts à la discussion et assez tolérants des positions des autres même dans le cas où ils sont complètement opposés. C’est pourquoi il est très bon de dédier un certain temps à discuter avec les jeunes universitaires même si nous ne réussirons pas nécessairement à leur faire changer d’opinion tout de suite. Ce type de discussion semblent infructueuses mais au contraire très souvent les personnes sont touchées et partent avec une vision beaucoup plus positive du mouvement prolife.
  • L’organisation d’une conférence ou d’un événement : ceci exige plus d’investissement mais c’est le moment de former un peu quelques universitaires dans ces questions si importantes. Si vous ne vous sentez pas capable de tenir le micro tout seul, faites appel à un membre organisateur de la Marche pour la vie ou à une personne que vous connaissez qui maîtrise les questions de bioéthique.

g. Dans la rue

La distribution des tracts dans la rue n’est pas toujours facile car contrairement aux universités, les réactions sont parfois plus brusques. Néanmoins la plupart de personnes sont assez respectueuses des opinions des autres.

Cet exercice est aussi très intéressant car on peut toucher beaucoup de monde et si la distribution est faite de façon sérieuse et respectueuse on améliore petit à petit l’image du mouvement pro-vie.

h. Sur internet

En premier lieu, si vous êtes un point-relais vous devez toujours maintenir informées les personnes qui dépendent de vous ainsi que les groupes que vous vous êtes engagés à mobiliser. Pour cela vous devez leur renvoyer toutes les informations qui vous parviendront par email à cet effet.

A part cela, vous pouvez participer à la mobilisation par internet de trois façons différentes :

  • Sur les réseaux sociaux :
      • Aimer notre page Facebook et suivre notre compte twitter @march4life_BE et les recommander à vos amis en les invitant sur notre page.
      • Être très actif sur les réseaux sociaux de la Marche pour la vie en partageant, commentant et aimant les publications de la page de la Marche pour la Vie et en proposant des nouvelles au webmaster (Jean Stemler) par message privé.
  • Notre page web : En publiant dans votre page web ou blog des liens vers notre page web (www.march4life.be) afin d’augmenter notre position dans Google.

i. Une réunion de promotion

Organiser une réunion avec des personnes intéressés qui pourraient s’engager dans la promotion de la cause pro-vie. Pendant cette réunion vous pouvez expliquer en quoi consiste l’engagement auquel ils s’engagent. Les encourager à défendre la vie comme une cause noble et nécessaire pour notre société, sans quoi notre culture s’avilit et perd son sens.

Vous pouvez aussi leur distribuer le matériel promotionnel et leur montrer quelques-unes des vidéos promotionnelles (sur Youtube, sur le site).

Pour l’organisation de ce type de réunion vous pouvez toujours demander l’aide du coordinateur national pour qu’il vous fournisse du matériel, des idées ou même qu’il envoie quelqu’un sur place pour expliquer le projet.

Merci pour votre engagement, et rendez-vous le 31 mars 2019 avec toutes les heureuses personnes que vous aurez encouragées à marcher pour la vie !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette page.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par nos visiteurs ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 43 + 6 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page 5 astuces pour se mobiliser.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul suivant : 43 + 6 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.